Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 08:44
... les petites structures ne fragilisent pas les groupes scolaires.

Encore une fois vous répandez cette contre vérité dans les journaux, allant même jusqu'à faire penser que c'est à cause des écoles comme le Petit Parc, les Pommiers ou encore le Quinquis que l'Inspection Académique ferme une classe à Emile Zola.

C'est tout simplement inadmissible,  insupportable et... ridicule.

A aucun moment il ne vous vient à l'esprit que la politique du chiffre des groupes proches d'Emile Zola peut être la raison de cette fermeture. Q'un groupe  surcharge ses classes au delà de ce qui est raisonnable pour nos enfants, aphyxiant Emile Zola, ne vous a pas effleuré l'esprit ?
Car c'est bien là qu'il faut chercher la cause principale de ces fermetures aujourd'hui et pas dans des contre vérités revanchardes.

Votre sortie montre, encore une fois, le peu d'écoute donnée à la pseudo concertation que vous avez "animé". Après 3 mois nous vous retrouvons arc-boutés sur votre dogme des groupes scolaires contre les petites structures.

Si c'est là la politique que vous comptez mener pour défendre nos écoles à Quimper, semant la zizanie entre elles, nous dressant les uns contre les autres, vous nous trouverez en face de vous alors que nous souhaitons être à vos côtés.

Comme nous l'avons déjà dit, ce n'est pas le Petit Parc contre les autres écoles, mais le Petit Parc AVEC les autres écoles.

Pour finir, à méditer :

Dans le dernier audit de X Darcos au Sénat, nous relevons :

"J. Arthuis (ex-ministre, Président de la Commission des Finances du Sénat depuis 2002) : (…) Dans nombre de communes rurales, les maires feraient bien de réfléchir à des regroupements d’école sur un seul site Avez-vous des évaluations sur l’efficacité des différents systèmes de regroupement, concentrés ou non ?
X. Darcos : (après s’être tourné vers ses conseillers) : Je suis obligé d’avouer que nous n’avons pas d’évaluation très objective que je puisse présenter de manière sérieuse."

Partager cet article
Repost0

commentaires

stéphanie Petit parc 02/04/2010 07:11


Je ne comprends pas bien vos commentaires sibyllins Fred mais je peux vous assurer que les actions du comité Petit Parc sont loin d'être terminées. Pour ce qui est de Madame Cariou, je persiste et
signe.


Fred 02/04/2010 01:52


A la bonne heure Stéphanie, créez votre collectif avec votre dernière remarque...


Stéphanie Petitparc 31/03/2010 13:09


Madame Cariou, encore une fois vous nous donnez la preuve de votre formidable incompétence en matière d'école! Vos affirmations ne valent rien car elles sont parfaitement infondées. Vous étiez
prête à fermer 3 écoles, soit 6 classes! Bel effort pour l'Ecole de la République! Votre engagement est total auprès de l'IA et vous participez activement à la destruction des services publiques
par vos discours! Plutôt que de vous acharner à fermer des écoles, vous auriez dû vous battre aux côtés des parents d'E.Zola.
RAS LE BOL DE CES GUIGNOLS QUI FERMENT NOS CLASSES ET NOS ECOLES:CARIOU DEMISSION.


Jacquot Petitparc 31/03/2010 10:47


Encore un fait : rebelote

A propos de la suppression des 2 salles d’ « Art et Essai » au Chapeau Rouge (Ouest-France 31/03/10) :

L'annonce, il y a une dizaine de jours, par les élus, d'un projet de rénovation et de réhabilitation du parc des expositions de Penvillers, mais surtout celui de la transformation du Chapeau rouge
en centre de Congrès, avait pris un peu tout le monde de court. Notamment les amateurs de cinéma d'art et d'essai, dont on a pu mesurer l'émotion, lors de la réunion publique tenue hier soir sur le
sujet ; à l'idée que les deux salles du Chapeau rouge puissent disparaître du paysage quimpérois.

« Nous allons nous mettre autour d'une table et nous concerter », lui a répliqué Bernard Poignant. Un peu espiègle, Jacques Bourgeois, a rappelé que « la concertation c'est lorsqu'on discute avant
et pas après que la décision soit déjà prise ». Un débat qui tiendra sans doute plus du marathon que du sprint.

Je n’arrive pas à me rappeler où, mais j’ai déjà connu cette situation quelque part.
Décidément plus on fait de « com. » sur la concertation, moins il y a de réelle concertation, plus les décisions sont déjà prises (sauf mobilisation importante qui en viendra à bout).

Une fois de plus : encore un fait.

Mais si c’est trop simplifier le discours politique que de constater qu’il y a le discours... et les actes, on pourra toujours le « complexifier » … pour noyer le poisson.


Hervé Petitparc 30/03/2010 23:14


Les faits Fred, juste les faits.
Et en l'occurrence le fait est que Denise Cariou, par son discours sous entendant que la fermeture de classe est dû a l'existence des petites structures, distille des idées contre productives,
opposant les écoles et les parents.

Où est la défense des écoles avec de tels arguments, tout droit sortis du discours de l'IA ?